Bienvenue dans la Légende !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

L'odeur exaltante des livres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: L'odeur exaltante des livres... Jeu 22 Nov - 17:52

L'odeur exaltante des livres...
...


    7h30, mon petit réveil à tête de chat sonna. *Bip bip bip bip*. Mes poils s'hérissèrent, et ma petite patte eut vraiment du mal à l'arrêter. Finalement cet air strident s'arrêta enfin et mon corps put redevenir humain.

    Je me levai donc avec effort car, en général, je suis toujours fatiguée. Ma première activité du matin est toujours de me nettoyer. J'aime avoir la peau propre et les cheveux soyeux. Pour cela, j'allai dans ma petite salle de bain et laissai couler l'eau sur mon corps. Quelle sensation agréable... Je sortis de sous ma douche, m'enroulai dans une serviette et j'allai me servir un bol de lait. Je finis un magazine qui se trouvait au milieu de mon salon. C'était un magazine sur les chats, pour apprendre à vivre avec eux et les connaître. Grâce à cela, je peux perfectionner mon pouvoir et mes relations avec les autres animaux de mon espèce. *Zut* ! Par maladresse, je renversai le reste de mon lait sur la table. Quel gâchis. Je n'avais pas prévu de nettoyer aujourd'hui. Je rapportai une petite éponge et essuya. Je pris le tout et le mis dans l'évier, je finirais plus tard.

    L'inconvénient avec mon don est que je ne peux jamais écouter de musique... Chose que j'adore pourtant, pourvoir m'exprimer par la musique et le chant ! Je n'avais donc, chez moi, aucuns objets pouvant émettre de musique. Après ce petit moment triste, j'attrapai mes vêtements, un simple tee-shirt blanc et un jean turquoise, les enfilai en moins de deux et partis. Je fermai la porte à clé et les rangeai dans un sac ayant une forme de tête de chat. Je marchai sur le trottoir, me demandant où je pouvais bien aller. J'appelai un taxi.

    Apparemment, la bibliothèque appartenait à mon ordre, celui de la Célestine. Je pourrais peut-être y faire un tour. J'espère qu'il y a beaucoup de livre ! J'adore lire, énormément même. J'aime la sensation du papier sous mes doigts, l'odeur d'un bon livre neuf... Je me décidai donc à aller dans cette direction. Je réussis à obtenir un taxi, celui-ci s'arrêta à côté de moi et je montai à l'intérieur.

    - Pouvez-vous m'emmener à la bibliothèque, s'il vous plait ?

    Il acquiesça et démarra le véhicule, je perçus un petit ronflement lors du départ. Les maisons et les passants défilaient devant mes yeux. J'aperçus aussi quelques chats, peut-être étaient-ce eux aussi des hybrides au fond. Je regardais le ciel bleu au-dessus de moi. Il était d'un bleu parfait, sans aucun nuage ne pouvant détruire cette unique couleur. Qu'il était beau...

    Quelques minutes après, le chauffeur s'arrêta devant la bibliothèque. Je lui tendis un billet et descendis en le remerciant. 7h45. Celle-ci n'est pas aussi loin que je le pensais... Tant mieux, je pourrais y revenir souvent comme cela. Je me trouvais devant un immense bâtiment, décoré à la perfection. Un vieux style, mais toujours aussi agréable à regarder. Vu la taille, j'étais heureuse d'imaginer cette infinité de livre à l'intérieur. J'hésitai longuement avant d'entrer, mon cœur battait vite. Pourquoi ? Je n'en savais rien. Ainsi, mon corps se décida enfin à agir. Mon pied droit avança, puis mon pied gauche. Oui, comme cela. Je marchais comme un robot alors un passant me regarda et se mit à rire très fortement. Bon... Je repris mes esprits et me remis à marcher correctement. J'attrapai la poignée de la porte et tirai, tirai... Sans succès j'essayai avec les deux mains. C'est décidé, demain, je vais me muscler. Puis je lus une petite affiche collée à la porte : "Poussez.". Je me retournai et vus le passant de tout à l'heure : il se roulait par terre. Et bien, je commence bien. Je poussai la porte sans grande difficulté cette fois-ci.

    Je fus grandement surprise par la beauté de ce bâtiment. De plus, je ne m'étais pas trompée, beaucoup de livres sont à disposition ! Je me sentis comme dans un rêve se réalisant. L'odeur des livres faillirent me faire tomber les pommes. J'étais en extase devant tant de beauté. Je jetai un coup d'œil à gauche et à droite, rien. Je me mis à courir à l'intérieur, tournant sur moi-même pour exprimer ma joie ! Je regardais les différents rayons. Il y avait de tout, vraiment de tout. Toutes sortes de livres, de magazines... Même des choses auxquelles je n'aurai jamais pu penser... Soudainement, je me souvenus de ma venue ici. Un travail. Je comprends pourquoi mon esprit m'a envoyé ici alors. Merci beaucoup ! Je me présentai au comptoir de l'entrée et appuyai sur la petite sonnette. *Dring Dring*. Je sentis mon corps voulant se transformer mais heureusement, la petite sonnerie s'arrêta rapidement. Ah... Quel pouvoir !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Trucmuche
Génésys et Fondatrice


Féminin
Age : 27
Humeur : Créative
Messages : 375




MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Jeu 22 Nov - 20:15

L'odeur exaltante des livres...
...


    Je cours, je fuis ... Je fuis ... Je cours ... Pourquoi ? Qu'elle est cette présence ? Qu'elle est ce poids qui ne veut me laisser m'enfuir ? J'ai peur ... Peur de me retourner. Pourquoi ? Je rêve, rien ne peut m'arriver. Je vais pour me retourner quand j'entends au loin le son du froissement des feuilles. Oubliant le rêve je me concentre sur ce bruit qui s'affirme à chaque seconde. J'entends maintenant clairement le vent souffler tendrement sur cet arbre, lui faisant perdre les quelques feuilles qui lui restaient. Je pouvais presque entendre le bruit des feuilles qui se décrochaient, mais bon je n'ai pas une ouïe si fine non plus !

    Maintenant que j'avais finis de m'extasier sur des feuilles et que j'étais parfaitement réveillée, il était temps de me lever !
    J'ouvris lentement les yeux pour découvrir ma chambre, égale à elle même, identique à celle que j'avais vu hier soir en fermant les yeux. Je me redressai et me mis enfin sur mes jambes ... Trop vite peut-être, car pendant quelques secondes je ne vis rien.
    Ma vue revenue, je me dirigeai vers la salle de bains, pris une douche rapide, démêlais mes cheveux, m'habillais ... Le train-train du matin quoi !

    Une fois toute prête, je pris une pomme, enfilai mes chaussures et partis pour la bibliothèque, je devais recevoir un nouvel arrivage ce matin et j'étais toute excitée ! Une bonne centaine de livre encore neuf et que je n'avais encore jamais lu ! Je regrettais les livres humains ... Il y en avait tellement et ils étaient tous plus riches les uns que les autres ! Mais bon, les livres Xényliens étaient bien aussi ! Même si c'était une plutôt petite communauté, le flux de nouveau livres était sans fin !
    C'est donc toute joyeuse que je marchais sur le chemin pour aller à mon petit paradis.
    Il ne me fallut pas longtemps avant de la voir se dessiner devant moi. Belle et droite, ma petite bibliothèque d'amour ! En la voyant, je me fis fureur pour éviter de courir jusqu'à elle.

    Lorsque enfin mes doigts caressèrent le bois de la porte, je ne pus retenir une sorte de soupir de soulagement. Je m'empressai d'ouvrir la porte.
    A l'intérieur tout était toujours aussi spacieux et en même temps encombrés de millier et de millier d'ouvrages. Le livreur devrait arriver dans 5 minutes, le temps d'allumer, d'ouvrir les volets, et de ranger les deux livres qui était posé sur le comptoir des bibliothécaires. C'était assez hilarant du au fait qu'il n'y avait pas de bibliothécaires et que j'avais toujours géré ce bâtiment seule. Les livres ne doivent pas tant passionné que ça ...Et pourtant !

    Je venais juste de terminer lorsque j'entendis la clochette habituelle du comptoir. Il était là ! J'allais enfin pouvoir voir les nouveaux arrivants dans cette jolie pension !
    A la vu du colis, je retins un cris de joie ... Il était énorme ! Et il était 4 livreurs, le paquet devait donc être très lourd ! Il était donc plein ! Que de joie ! Je m'empressai de signer là où il fallait et les congédia poliment avant de me jeter sur l'emballage de mes trésors ! J'arrachai le carton, le faisant voler ... Pourvu que personne ne rentre maintenant où celle-ci serait choquée à vie !
    Mes bijoux mis à nu, je pus enfin lire les auteurs, le nom des œuvres, les résumés ... Qu'est ce que j'aimais mon travail ! Mais, pour l'instant je ne pouvais me permettre de m’extasier devant eux, les futurs emprunteurs pouvaient être des lèves-tôt ! Oui, je considère qu'à 5 heure du matin, les âmes éveillées sont des lèves-tôt ! Mais là n'est pas la question, je me levai et entrepris de lire des extraits de chacun des livres que je rangeais. Je les mettais dans le rayon des nouveautés et je rangeais les anciennes nouveautés dans leurs étagères respectives : Roman, théâtre, Conte , livres philosophiques ... Il avait de tout et du tout très bien organisé ! Logique j'en étais la source ! Je fis un sourire bête tout en continuant ma tâche. Plus j’avançais, plus l'excitation baissai, mais la joie elle rester la même. Je ne sais plus à quel moment exactement je mis mes écouteurs et me mis à chantonner, si c'était à Tzyname ou à Rladutuc ( ces noms n'existent pas xD).

    Il était maintenant 7h 50 et j'avais rangé presque la totalité des livres. J'avais encore une pile d'une dizaine de livres qui m'attendaient sur le comptoir et j'en avais trois dans les bras que j'étais en train de ranger. Toujours pleine de bonne humeur, je sautillais et chantais en rangeant mes livres. C'est au moment où je retournais au comptoir que j'entendis la clochette sonner. Je pris donc une certaine contenance et arrêtai mes petits sauts. Mais la musique toujours dans les oreilles avec les écouteurs je ne pus m’arrêter de chantonner ... Tant pis !
    Je m’approchais du comptoir :

    - Bonjour, en quoi puis-je vous aider ?

    Il y eut un temps d’arrêt, car personne d'humain ou d'humanoïde ne se tenait devant moi. Seul un petit chat était là, un petit chat certes, mais il avait l’œil vif, presque humain. Enfin bon !

    - Que fais-tu là mon beau ? Tu sais cette endroit n'est pas fait pour toi, tu pourrais abimer ces précieux ouvrages en voulant faire tes griffes.

    Je pris donc l'annimal dans les bras et le mis dehors, même si celui-ci n'avais pas vraiment l'air ravi. Une fois cela fait, je repartis à mon travail, mais je m'étais arrêtée de chantonner, l'esprit focalisé sur le comment du pourquoi le chat avait réussi à pousser cette porte, à entrer et à sonner la clochette du comptoir ... c'était étrange !



------------------------- ~~~~~ -------------------------

J'écris en lightsteelblue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-legende-de-xenyla.forumactif.fr

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Ven 23 Nov - 17:29

L'odeur exaltante des livres...
...

    Alors que je patientais tranquillement, attendant que quelqu'un daigne se présenter, je me demandais comment je pourrais aborder la personne. " Bonjour, je m'appelle Mélodia et je viens ici pour une annonce faites par la gérante pour un emploi. " Non, c'était trop direct. " Bonjour, mon prénom est Mélodia et je me demandais si vous pourriez me renseigner ? " Oui, cela pourrait sûrement marcher. En effet, la veille, ou quelques jours avant, je ne me souviens plus, j'avais aperçu une annonce provenant de la bibliothèque. Ils recherchent des bibliothécaires qui s'y connaissent et aiment lire. Cela tombait bien car je devais absolument me trouver un travail et de plus, je pourrais travailler au calme, là où peu de personnes se présentent, découvrir toutes sortes de nouveautés, et surtout ce travail ne devait sûrement pas être stressant. J'espérais seulement que la propriétaire ne serait pas trop sévère. Etais-je la seule ? Ou plusieurs personnes allaient donc se présenter ?

    Tout d'un coup je sortis de mes pensées. J'entendis quelqu'un arrivait bruyamment. Mais ? Elle chante ? Pourquoi ? Je priais qu'elle arrête mais rien n'y fit. Elle ne s'arrêta pas. Mon pouvoir pris le dessus sur moi. Je commença ma métamorphose. L'air était doux, bien que celui-ci ne soit pas forcément bien chanté ! Je lui proposerais peut-être des cours de chant lorsque je pourrais reprendre ma forme humaine ! Ainsi, mes oreilles se mirent en action, elle bougeait pour se tendre en direction de ce drôle de son. Une queue me poussa dans le bas du dos et ma pilosité se développa rapidement. Me voici donc en petit chat, certes mignon, mais en chat. Je lâcha un miaulement pour montrer mon mécontentement. J'entendis les pas et le son se rapprochait du comptoir où j'étais. Une femme s'y présenta.

    - Bonjour, en quoi puis-je vous aider ?

    Son expression se figea, elle s'arrêta et chercha. Bien sûr, je n'avais plus la même taille, je n'étais qu'un minuscule chat ! Je la fixais de mes petits yeux remplis d'expression, et qui traduisaient : " S'il vous plaît, je veux me retransformer ! ". Malheureusement, cela ne marcha pas tellement. Elle me regarda d'un air étonné, se demandant sûrement ce qu'un chat pouvait bien faire à l'intérieur d'une bibliothèque, et surtout comment était-il entré !

    - Que fais-tu là mon beau ? Tu sais cette endroit n'est pas fait pour toi, tu pourrais abimer ces précieux ouvrages en voulant faire tes griffes.

    " C'est faux, Madame, totalement faux ! Je ne suis pas ce que vous pensez ! J'aime les livres, je ne leur ferais jamais aucun mal ! ". Malgré mes yeux s'exprimant de n'importe quelle manière, je ne réussissais pas à lui montrer que ce qu'elle disait était faux... Je la vus se pencher sur moi. " Mmmh, joli décolleté !... Eh ?! Pourquoi dis-je cela ?! " Je voulus me gifler mais évidemment, je ne le pus point. Elle me prit dans ses bras. Je sentis mon corps contre elle, contre sa poitrine ferme et rebondie. Mais cela ne m'empêcha pas de me débattre ! Je voulais qu'elle me lâche et me laisse libre ! Et aussi qu'elle arrête de chantonner... Elle se dirigea en direction de la sortie. Elle tira la porte - et non le contraire comme moi précédemment, et me déposa au sol pour me fixer pendant quelques secondes et repartir à l'intérieur. Evidemment, elle arrêta de chanter au moment où elle repartit, évidemment.

    Je restais planter comme une idiote à l'extérieur. Je fis comprendre à ma conscience - du nom de Mélodie pour les intimes, de ne pas se retransformer maintenant. Je cherchai un endroit où me cacher pour pouvoir me libérer de cette apparence. Plusieurs cachettes étaient à disposition : une poubelle, des buissons, des arbres... Les arbres n'étaient pas vraiment une bonne idée. Malheureusement tous ces endroits pouvaient me salir, et je ne voulais pas me présenter sale. Alors je partis derrière la bibliothèque. Je marchais tranquillement quand un homme arriva devant moi.

    - Quel joli petit chaton !

    Il s'approcha de moi pour essayer de m'attraper mais je ne me ferai pas prendre à deux fois ! J'esquivai ses bras et partis en courant. Arrivée derrière, je pus enfin redevenir sous ma forme préférée. " Mélodie, c'est bon ! " Tout disparût et mon apparence redevenu normale. Et qui plus est, sans tâches ! Un exploit. Je tapotai mes vêtements et repartis à la bibliothèque. Cette fois-ci, je poussai la porte, sans me tromper. Je retournai devant le comptoir pour sonner encore une fois. *Dring Dring*. Encore ce son aigu ! Si je travaille ici, j'en parlerais à ma patronne. Je priai pour que la femme ne revienne pas en chantonnant, et j'attendais encore une fois contemplant les quelques livres à ma portée.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Trucmuche
Génésys et Fondatrice


Féminin
Age : 27
Humeur : Créative
Messages : 375




MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Ven 23 Nov - 18:20

L'odeur exaltante des livres...
...


    J'étais toujours focalisée sur mes pensées et ne fis pas grandement attention aux derniers livres que je rangeais. Mon humeur complètement métamorphosée, j'enlevais même mes écouteurs et allais les déposer dans le tiroir du comptoir. Je sais, c'est mal de mettre mes affaires là, cet endroit est réservé aux bibliothécaires ... Mais vu que je suis seule, cela ne pose pas trop de problème. Et puis j'avais la fainéantise d'aller jusqu'à ma pièce privée et secrète ! Oui, j'aimais bien le fait qu'elle soit secrète. Cela avait un côté mythique, fantastique ... Et surtout cela me rappeler énormément les châteaux où j’avais grandi. Remplis de cachettes et de passages secrets en tout genre ! En pensant aux passages secrets ... Cela faisait longtemps que je n'avais plus utilisé le mien. Celui qui relis directement ma maison à cette pièce. Mais j’avais besoin de respirer en ce moment !

    Je pris donc les deux derniers volumes présent sur comptoir et allai finir mon rangement. C'était un roman d'aventure fantastique et un livre ... bizarre ! Mais qu'était-ce donc ? Un roman de sur ... Mais l'auteur s'était fait plaisir ! Cela ne racontait rien en particulier et tout à la fois. C'était un livre dont la lecture n'avait presque aucun intérêt ! Presque car il pouvait vous faire dormir ! Avec un petit sourire, je mis l'étiquette coup de cœur sur cette ouvrage, vous allez voir cher lecteurs comment la lecture peut vous prendre l'esprit !
    Les livres posés, je pris la direction de mon sanctuaire. Le livre que j'étais en train de lire était là-bas, tant pis pour ma fainéantise, je devrais monter les escaliers ! Je commençait à monter les marches lorsque j'entendis la porte d'entrer grincer ... Ah non ! Pas encore ce chat ! Je veux bien qu'il est une super force et qu'il soit super doué ... Mais de là à le faire deux fois, il ne fallait pas exagérer ! Si c'était encore ce chat je l'adopte et le fait participer à des concours !
    Avant de me diriger vers ce fameux comptoir, j'attendis tout de même le son familier de la clochette. Je n'eus pas longtemps à attendre car dans les secondes qui suivaient, la sonnerie retentis.
    Je redescendis donc les marches fraichement montées et repartis pour ce comptoir ... J'en profiterai pour prendre mes écouteurs ! Voyons ça du bon côté !


- Bonjour, en quoi puis-je vous aider ?

    Une impression de déjà-vu énorme me submergea ... Il faudrait que je varie ma phrase d'accroche un jour ! Car sinon, si un jour la sénilité me prends je répéterais cette phrase en boucle !
    Prenant enfin conscience de la personne à qui je venais de m'adresser, je me permis de la détailler un peu. Une jeune asiatique au visage harmonieux, doux même ! Avec de magnifiques yeux en amande, ils étaient plutôt grands pour une asiatique !
    J’arrêtais ma description mentale à ce moment-là, car la fixer plus tiendrait du mal élevé. Et une femme de ma condition ne se rabaisserait jamais à ce niveau-là !
    J'attendis donc la réponse de la jeune fille en lui adressant un doux sourire, après tout il fallait être aimable avec les clients !


[C'est plutôt court, mais je n'ai pas vraiment le temps de faire plus ! Sinon attends demain aprèm' je le rallonge ;D Si ça te vas tant mieux ! :D]




------------------------- ~~~~~ -------------------------

J'écris en lightsteelblue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Luvia C. de la Brume le Dim 25 Nov - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-legende-de-xenyla.forumactif.fr

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Sam 24 Nov - 20:38

L'ODEUR EXALTANTE DES LIVRES...
...


    Je pus lire quelques livres, ou du moins leur résumé. Cette courte expérience me donnait déjà envie de les lire ! Je repensa à mes idées de phrases. Je la prépara de nouveau pour pouvoir être au point ! Quand vous êtes quelqu'un de timide, s'adresser à des personnes inconnues est assez compliqué... Malgré cela, je pris sur moi et m'imagina toutes les situations possibles ! « Arrête de penser, agit. » Je patientai un petit moment avant de voir apparaître la même jeune femme que précédemment lorsque je n'étais qu'un petit chat. Elle semblait essoufflée : je l'avais sûrement dérangé. Je vis le mal sortir d'un tiroir qu'elle venait d'ouvrir... Ses écouteurs d'où la musique sort et qui procure du bonheur et une envie de chanter aux personnes accrocs à ce genre de choses !

    - Bonjour, en quoi puis-je vous aider ? M'adressa-t-elle avec un sourire.

    Exactement la même phrase que la fois d'avant. Elle devrait peut-être changer ses accroches car c'est un peu répétitif ! J'avais en face de moi une magnifique femme au visage parfait avec une chevelure à en faire rougir plus d’un. « Au lieu de rester plantée là à l'admirer tu devrais peut-être enchaîner. »

    - Hum, bonjour ! Je me nomme Mélo... Mélo... Mélodia ! C'est... Enfin cela serait... Pour, hum...

    « Mais que fais-je donc ?! » Je me retournai pour souffler un coup. J'étais extrêmement ridicule. Elle devait sûrement me prendre pour une folle ! Je me haïssais vis-à-vis de cela. Comment paraître sérieuse si on ne peut rien dire sans être angoissée ? Au fait, comment se prénomme-t-elle ? Je pus lire sur un petit badge « Luvia ». Joli prénom !

    - Excusez-moi... Je... Je perd mes mots.

    Elle me regardait toute ébahie. Je n'avais qu'une envie, fondre en larmes. Je me sentais ridicule et désespérément seule ! Je cherchai une solution dans ma tête quand j'en trouvai enfin une... Sans prévenir, je partis en courant à l'autre bout de la bibliothèque ! Je courus, courus et courus à perte de vue, m'enfonçant dans tous les rayons pour ne pas que cette gentille dame me retrouve ! Qu'allait-elle me faire ? Peut-être me tuer ?! Oh non... !

    Je pus enfin trouver un endroit caché et recueilli. J'étais entre les rayons « Animaux » et « Science ». J'aime bien ces deux catégories, mais ce n'est pas le moment ! Je priais pour qu'elle ne me retrouve pas. Je voulais devenir une ermite vivant dans une bibliothèque sans que personne ne me dérange, sans que je n'ai à me ridiculiser devant personne ! Je vivrais comme je le veux ! Un jour ! Ou l'autre...


[Encore plus court pour moi, mais niveau inspiration, j'étais pas au top xD. Sinon j'adore la différence de couleur :P]




Dernière édition par Mélodia 子猫 Song le Lun 26 Nov - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Trucmuche
Génésys et Fondatrice


Féminin
Age : 27
Humeur : Créative
Messages : 375




MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Dim 25 Nov - 17:26

L'odeur exaltante des livres...
...


    La réponse ne tarda pas, même si le temps où je m'étais plu à la détailler, elle avait fait de même. C'était drôle comme les gens se jugeaient aux premiers regards, il se détaillaient.


- Hum, bonjour ! Je me nomme Mélo... Mélo... Mélodia ! C'est... Enfin cela serait... Pour, hum...

    La jeune asiatique était d'une timidité hors normes ! Elle était mignonne comme ça, à bégayer et à hésiter ! Elle me rappelait moi, avant le "drame" si on peut appeler ça comme ça. Même si j'étais un peu plus extravertie.
    Ces petits problèmes de timidité, me faisais rire, intérieurement , mais m'étaient la jeune fille dans un énorme embarras ... Depuis quelques secondes je me plaisais à penser sur ses problèmes de dictions, mais je n'avais même pas penser au sens de ses mots ! J'étais irrécupérable ! Repenser à la scène ... Ah oui voilà ! La jeune fille s'appelait Mélodia et voulait quelque chose ... Logique ! Elle n’était pas là pour discuter du temps et de son opinion sur la maltraitance des chameaux !


- Excusez-moi... Je... Je perd mes mots.

    Oui, ça j'avais remarqué ! Elle a du trouver chez moi une réaction qui renforça son embarras, car je pouvais clairement voir sur son visage qu'elle était au bord de la crise ... Un peu extrémiste comme fille, elle avait juste pas réussi à finir sa phrase ! Pas de quoi en faire un drame ... Enfin moi je n'en ferai pas un drame ! Mais c'était pas son cas ! D'ailleurs elle partie en courant ... QUOI ?! Elle était malade ? C'était qui cette folle qui ne me montrait pas assez de respect ? Partir comme ça alors qu'on était en pleine discussion ... elle allait m'entendre ! Cliente ou pas, le savoir-vivre s'apprenait !
    En plus cette tarée s'enfonçait dans la bibliothèque, mon terrain de prédilection ! Je la connaissais sur le bout des doigts, alors je pouvais savoir où elle était dans la seconde, au bruit de ses pas !
    C'était donc parti pour la partie de cache-cache ... ouais ! Maintenant savoir où elle était ... science ... OUI ! et animaux ! Mais peureuse comme elle était, elle allait s'enfuir en m'entendant arriver ou me voyant ... Il était temps d'utiliser mes pouvoirs ! Doucement j'agitai les doigts la visualisant avachie entre ces deux rayons. Le problème c'était qu'il faisait sec dans cette bibliothèque. Ben oui ! on ne voulait pas que les livres pourrissent ! Je pris donc ma petit bouteille d'eau,oui j'ai toujours une petite bouteille d'eau sur moi, et l'ouvris. Maintenant qu'il y a avait de l'eau, mon pouvoir pouvait fonctionner ! J'agitai donc mes doigts pour la deuxième fois, mais au-dessus de la fameuse bouteille et re-visualisa la folle furieuse. Je fis sortir deux bras du sol, à ses côtés qui l'agrippèrent fermement. Puis la main s'unifia, les doigts se regroupèrent en seul élément, une sorte de bracelet indestructible qui la maintiendrait au sol quoiqu'elle fasse.
    Maintenant que c 'était fait, j'attendais le petit cris de surprise ou de terreur vu le caractère de la folle. Je n'entendis rien ... Peut-être avais-je loupé ce moment exquis !
    Tant pis, j'allais la rejoindre de ce pas !
    Je ne mis pas longtemps avant d'apparaitre devant elle. Les bras étaient bel et bien présents et la jeune fille aussi.


- Alors maintenant, aurais-tu l'amabilité de m'expliquer ce pourquoi tu m'as dérangé ?




[TERMINE !Enfin pourquoi les chameaux, je sais pas :D]




------------------------- ~~~~~ -------------------------

J'écris en lightsteelblue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-legende-de-xenyla.forumactif.fr

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Lun 26 Nov - 14:51

L'ODEUR EXALTANTE DES LIVRES...
...

    Je patientais effrayée et angoissée dans un coin entre mes deux catégories préférées. Je pouvais apercevoir divers livres, revues et magazines. Certains étaient même sur le comportement des chats et comment vivre avec eux ! Intéressant... Mais comment allais-je faire ? Je suis impuissante à ma timidité, elle arrive toujours à prendre le dessus sur moi. C'est aussi à cause de Mélodie ! C'est aussi de sa faute. Elle me force à devenir ainsi. C'est inévitable, inéluctable, inexorable. Luvia doit me prendre pour une folle, une fille sortie d'un hôpital psychiatrique... Comment pourrais-je réussir à réapparaître à peu-près normale à ses yeux ? Comment ? Je cherchai une solution pour m'en sortir, n'importe laquelle, mais une solution. Peut-être pourrais-je entamer une petite chanson douce pour me transformer en chaton ? Elle arriverait et craquerait devant le mignon petit chat sur lequel elle tomberait ! Quelle bonne idée !

    J'entamai ma chanson, douce, en susurrant les mots... Je me détendais petit à petit... Un bruit sourd m'interrompît. Qu'était-ce ? Cela venait du sol. Des rats ? Je me concentra et mes yeux se figèrent à l'endroit d'où provenait le son. Soudain, je vis sortir du sol deux bras ! Sont-ils réels ? Pourquoi ? Qu'est-ce que c'est que cela ? Ils s'élevèrent au-dessus de ma tête et marquèrent une pause. J'étais figée sur place et je n'osai pas bouger une oreille ! Peut-être n'allaient-ils pas me détecter ? Apparemment, je me trompais... Les mains de ceux-ci m'attrapèrent mes bras fermement, j'avais mal ! Alors que j'étais clouée au sol, les doigts se transformèrent en un seul bloc. Une sorte de bracelet m'entourait chaque bras. Ils étaient serrés et me faisaient terriblement mal ! Je ne pus m'empêcher un cri de douleur et de peur ! Qu'est-ce qu'il se passait donc ? Rien. Il ne se passait rien. J'étais bloquée au sol pour une raison inexplicable, mais personne n'apparût.

    Après un court moment s'attente, je vis apparaître Luvia. Je l'avais énervée, j'allais mourir ! Que me voulait-elle ? Enfin c'était compréhensible... Je lui parlais avec beaucoup de mal, rien que cela est énervant, mais en plus j'étais partie en courant à travers son terrain, sa propriété. Elle devait être en colère, même pire. Je crus apercevoir une aura noire autour d'elle, mais je dus rêver ! Elle se rapprocha rapidement pour se placer au-dessus de moi.

    - Alors maintenant, aurais-tu l'amabilité de m'expliquer ce pourquoi tu m'as dérangé ?

    Je la regardais avec le regard remplie de peur. Il fallait que je m'explique. Mais en aurais-je le courage ? "Mélodie, je t'en supplie, laisse-moi m'exprimer !" Je priai que je puisse m'exprimer normalement pour ne pas qu'elle s'énerve encore plus. Apparemment, Luvia n'hésitait pas à utiliser ses pouvoirs... Elle pourrait me faire beaucoup de mal, alors il faut vraiment que je fasse attention à mes mots...

    - Excusez-moi, je ne voulais pas. Vraiment.

    Avec joie, je constatai que je n'avais aucun mal à me rendre compréhensible. "Merci, Mélodie." Fière de moi, je continuai à enchaîner.

    - Vous savez, j'ai un vrai problème quand je me trouve en présence de personne que je ne connais pas : ma conscience m'empêche de m'exprimer. C'est plus fort que moi. Je ne le veux pas pourtant. Mais le seul moyen d'éviter cela est de partir, de m'éclipser pour éviter le désastre. Je sais que ce n'est vraiment pas agréable. Je le sais et je m'en excuse. Pour tout vous dire, je suis venue ici car j'aime les livres, j'aime cette ambiance de solitude dans notre bulle. Et lorsque j'appris qu'une bibliothèque existait, j'étais vraiment heureuse ! Alors je m'étais renseignée pour savoir où elle se trouvait, mais je suis aussi tombée sur une annonce pour un travail. Un travail à la bibliothèque ! Vous ne pouvez pas savoir à quel point j'étais heureuse ! Je ne cherche pas à vous convaincre, je vous explique seulement la vérité. Si vous me relâchez, nous pourrions discuter. Je pourrais me présenter, expliquer mes qualités, mes défauts. Et peut-être pourriez-vous m'apprendre à devenir une personne sociable, à combattre ma timidité. Bien sûr, je pense bien que vous ne voulez pas vous encombrer d'une personne comme moi qui pourrait vous causer énormément de problème. Je vous promet de rentrer chez moi, et de ne plus jamais remettre une patte ici. Je vous le promet.

    J'espérais que mon long discours pourrait la convaincre et lui faire avoir une meilleure opinion sur moi. Mais j'en demandais sûrement trop.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Trucmuche
Génésys et Fondatrice


Féminin
Age : 27
Humeur : Créative
Messages : 375




MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Mar 27 Nov - 12:36

L'odeur exaltante des livres...
...



    Mélodia me lança un regard désemparé. Je lui avais fait peur ! Très peur ... Mais tant mieux ! Le peuple se dirige par la peur, c'est seulement comme cela qu'on pouvait obtenir ce qu'on voulait des gens.
    Mais à ce moment-là, ce n'était pas une satisfaction qui me prenait, mais de la pitié. Cette fille me faisait pitié ! Si folle qu'elle était, elle n'en restait pas moins d'une timidité unique qui m'avais d'ailleurs fait sourire au début, puis exaspérer lorsqu'elle était partie comme une dératé dans MA bibliothèque.


- Excusez-moi, je ne voulais pas. Vraiment.


    Aha ...


- Vous savez, j'ai un vrai problème quand je me trouve en présence de personne que je ne connais pas : ma conscience m'empêche de m'exprimer. C'est plus fort que moi. Je ne le veux pas pourtant. Mais le seul moyen d'éviter cela est de partir, de m'éclipser pour éviter le désastre. Je sais que ce n'est vraiment pas agréable. Je le sais et je m'en excuse. Pour tout vous dire, je suis venue ici car j'aime les livres, j'aime cette ambiance de solitude dans notre bulle. Et lorsque j'appris qu'une bibliothèque existait, j'étais vraiment heureuse ! Alors je m'étais renseignée pour savoir où elle se trouvait, mais je suis aussi tombée sur une annonce pour un travail. Un travail à la bibliothèque ! Vous ne pouvez pas savoir à quel point j'étais heureuse ! Je ne cherche pas à vous convaincre, je vous explique seulement la vérité. Si vous me relâchez, nous pourrions discuter. Je pourrais me présenter, expliquer mes qualités, mes défauts. Et peut-être pourriez-vous m'apprendre à devenir une personne sociable, à combattre ma timidité. Bien sûr, je pense bien que vous ne voulez pas vous encombrer d'une personne comme moi qui pourrait vous causer énormément de problème. Je vous promet de rentrer chez moi, et de ne plus jamais remettre une patte ici. Je vous le promet.

    Oulaa ! Elle était encore plus tarée que ce que je pensais ! Elle était une schizo' de première ! Elle se battait contre elle-même ... Mon dieu ! Pendant quelques secondes j'hésitais à la laisser là et partir, la laissant à jamais seule avec elle-même vu qu’apparemment elles étaient très proches ! Et puis j'aurais banni l'accès aux rayons animaux et science ! Mais non ... ma pitié me retins. Je suis trop gentille !
    Et puis elle aimait les livres ... alors elle était pardonnable ! Mais de là à travailler avec moi ... Est-ce que je pourrais vraiment supporter cette fille tarée ? A voir ... au pire je la tue ! Oui une petite victime en ce monde n'est pas bien grave non ? Surtout une folle ... On en a trop à mon goûts des tarés en liberté !

    Bon, je m'étais quand même décidée à lui laisser une chance et puis personne ne voulait travailler ici, avec moi ... En fait les personnes intéressées pendant leur embauche finissaient par s'enfuir pour ne plus jamais revenir ! Même pas pour emprunter un livre ! Je me suis sentie très seule à cause de cela ... Enfin j'allais peut-être lui répondre un jour non ? Depuis tout à l'heure j'étais en train de battre son record pour la plus grosse schizo' ... Je me faisais un débat à moi toute seule ! Bon alors on était faite pour nous entendre. Je fuis un énorme sourire ... Celui qui avait fuir tant de personnes !


- Je ne suis pas sure de pouvoir faire une bonne thérapeute, mais j'ai besoin d'aide. Je suis Luvia Céleste de la Brume, génésys de l'ordre des Célestins, gérante et propriétaire de ce bâtiment. Avant de signer quoique ce soit, j'aimerais en savoir un peu plus sur toi. Mais rassures-toi, je t'attendrais demain 7h 30 , nous ouvrons à 8 h. Je prendrai cette demi-heure pour t'expliquer ton rôle dans cette bibliothèque.

    Je lui fis un autre sourire, agitai les doigts et fis disparaître les deux bras. Je lui tendis aussi une main pour l'aider à se relever.



- Ne repartez pas en courant ma chère Astre !






------------------------- ~~~~~ -------------------------

J'écris en lightsteelblue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-legende-de-xenyla.forumactif.fr

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Mer 28 Nov - 18:32

L'ODEUR EXALTANTE DES LIVRES...
...

    Clouée au sol, j'attendis que sa réponse arrive. Mais elle semblait réfléchir. Hésitait-elle ? Cela signifiait que mon discours avait peut-être marché ! Je la regardai, et avec mes yeux, j'essayai de faire passer un message. Je ne sais pas si celui-ci est passé ou non, mais je pouvais toujours tenter ma chance. Les minutes me paraissaient interminables, que faisait-elle ?

    Quelques secondes plus tard, un grand sourire s'afficha sur son visage. J'en eu des frissons. Pourquoi un sourire comme cela ? Elle allait me tuer ? C'est cela ? Je fermai les yeux, par peur. Soudain, sa voix se fit entendre, douce, et gentille, mais tout de même avec un air de supériorité.


    - Je ne suis pas sure de pouvoir faire une bonne thérapeute, mais j'ai besoin d'aide. Je suis Luvia Céleste de la Brume, génésys de l'ordre des Célestins, gérante et propriétaire de ce bâtiment. Avant de signer quoique ce soit, j'aimerais en savoir un peu plus sur toi. Mais rassures-toi, je t'attendrais demain 7h 30 , nous ouvrons à 8 h. Je prendrai cette demi-heure pour t'expliquer ton rôle dans cette bibliothèque.


    Ce nom est légèrement long, je continuerai de seulement l'appeler Luvia. Mais, a-t-elle dit Génésys ? C'est pour cela que ce visage, ou ce nom me disait quelque chose... La toute puissante de mon ordre... C'est bon à savoir. Donc... j'ai faillis être tué par un membre du même groupe que le mien, enfer ! Enfin qu'importe, je suis en sécurité maintenant, elle a même l'air de m'apprécier ! Quelle joie ! Elle me fit un autre sourire, cette fois-ci plus doux et moins effrayant ! Ses doigts s'agitèrent dans le vide pour je ne sais quelle raison et quelques secondes après, les liens me retenant au sol avaient disparu. J'avais une douleur dans chacun de mes bras. Je me les frottai pour la soulager, mais rien n'y fit. Je la vus me tendre une main, sûrement pour m'aider. Je la lui pris.


    - Ne repartez pas en courant ma chère Astre !


    Astre ? Elle le savait donc. Lui tenant toujours la main, je me relevai, mais sûrement trop rapidement, car je vacillai pendant quelques secondes. Mon esprit s'embrouilla. Alors, elle savait tout ? Puissante et au courant de ce qui se trame : intéressant !


    - Merci beaucoup. Je n'ai pas pu me présenter finalement !


    Je lui adressa un sourire pour lui rendre les siens - surtout le dernier, le moins effrayant. Son visage semblait détendu, et elle prête à m'écouter. Alors je repris la parole, et pu me présenter en toute confiance.


    - Je m'appelle donc Mélodia 子猫 Song, et j'ai actuellement 20 ans. Je suis une personne discrète et aimable, quand j'arrive à m'exprimer, et aussi une personne de confiance. Je suis aussi très ordonnée et maniaque, quand je le souhaite. Malheureusement, ma maladresse me joue des tours mais jamais rien de grave. Je ne sais que trop dire... Si vous voulez savoir quelque chose à propos de moi, faites moi en part.


    J'aperçus sur le comptoir, une sorte de petite pille de feuille blanche, et un stylo pouvant être à la disposition des clients. Je ne trouvai que cela pour écrire mes informations, je suppose qu'elle ne m'en voudra pas. J'allai donc chercher un morceau papier et le stylo. Je pus apercevoir divers objets sur ce comptoir, mais je ne m'y attardai pas. Je revins vers Luvia et me baissai sur une table pour pouvoir écrire quelques informations utiles, telle que mon adresse de logement. Je me relevai et lui tendis le bout de papier.


    - Voici donc mes coordonnées, si vous voulez me joindre. Avez-vous des questions à me poser ou des informations à me transmettre ? Je suis prête à m'investir à fond dans mon travail. Mon objectif est de ramener beaucoup de monde !


    Ma joie s'afficha sur mon visage, et je ne pus m'empêcher un large sourire qui me fit un visage de BN avec mes yeux bridés ! Mais c'est pas grave, j'aime bien.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité






MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Ven 30 Nov - 17:16

L'ODEUR EXALTANTE DES LIVRES...
...


Il était à peine sept et demi et j'étais dans la rue, en train de me promener pour je ne sais quelle raison. Pour une fois que j'avais pu me payer une bonne nuit dans un bon hôtel avec un bon matelas et je n'en profitait même pas !! Qu'est ce qui clochait chez moi ? Peut-être que je n'était plus habituée à dormir dans un lit confortable... J'espère que ça me passeras avec le temps parce que j'ai pas envie de finir ma vie dans la rue moi ! Bientôt j'aurais assez d'argent pour louer un appart'... Na ! Bon alors, en ce beau début de matinée, je traînait dans la rue, sans but précis, et allait bientôt mourir d’hypothermie aussi... En fin de compte il faisait un peu froid dehors...

Donc j'affrontais le froid de l'extérieur, ne sachant où aller, rien n'était ouvert à cette heure là et la même question me revenait sans cesse dans la tête, mais pourquoi j'ai quitté ma chambre ??? Parce que t'es une abrutie. Ah, magnifique intervention de ma conscience qui ne fait que dire des évidences, comme si je n'y avait jamais pensé... J'ai essayé au moins, et moi, tu crois que je ne me pose jamais de question ? Genre: pourquoi je suis la conscience d'une grosse malade schizophrène dont la double personnalité est une psychopathe qui s'est arrachée un oeil et a voulu tuer son père à l'âge de 13 ans ??!!! T'es pas la seule à avoir une vie de merde !! ... Zut j'ai énervé conscience... Mais en même temps elle a raison, qui voudrait vivre avec/ à l'intérieur de quelqu'un comme moi ? Personne. C'était juste comme ça que je pensais ça... Bref, tu voudrais pas retourner te cacher et arrêter de commenter mes élucubrations ? Je suis assez grande pour réfléchir comme une grande sans avoir ma conscience sur les bras. Ok ok, je vais me coucher, bonne journée imbécile ! Et elle disparu. Je pense que si quelqu'un se baladait dans ma tête et qu'il voyait ce qui venait de se passer, il me prendrait pour une folle... Ce que je suis bien sûr, je n'en doute pas. Même si j'essaye de limiter les dégâts parfois, je ne vais pas me voiler la face, je sais qui je suis... enfin parfois. En effet, je ne me reconnais pas quand c'est elle qui vient mais en même temps c'est normal puisque c'est elle et donc pas moi... C'est pas clair... Mon esprit est tellement tordu est compliqué...

Penser à des conn bêtises, me fit perdre la notion du temps et bientôt huit heure arriva. Je m'était arrêtée devant une bibliothèque qui devait ouvrir à cette heure là et, fatiguée, je posa ma tête contre la vitre froide. J'entendais des voix à l'intérieur. Mais ce n'était pas mon problème, je regarda vite fait et vit deux jeunes femmes qui discutaient, elles devaient travailler ici. Mais ce n'était pas le moment d'ouvrir ? Il fait froid dehors et un bon livre me ferait du bien. Ouvrez moiiiiii !!!!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Trucmuche
Génésys et Fondatrice


Féminin
Age : 27
Humeur : Créative
Messages : 375




MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres... Ven 7 Déc - 9:57

L'odeur exaltante des livres...
...


    J'attendis donc un instant la réaction de mélodia, j'attendais tout simplement qu'elle se lève avec mon aide ou sans. Elle prit donc ma main et se leva.


- Merci beaucoup. Je n'ai pas pu me présenter finalement !

    C'est vrai, même si je savais déjà de nombreuses choses à son sujet. Après tout c'était mon astre et je me devais d'en savoir un minimum sur les membres de mon ordre ! Surtout ceux qui possèdent une place importante.
    Elle me fit un petit sourire qui éclaira son visage puis reprit la parole.


- Je m'appelle donc Mélodia 子猫 Song, et j'ai actuellement 20 ans. Je suis une personne discrète et aimable, quand j'arrive à m'exprimer, et aussi une personne de confiance. Je suis aussi très ordonnée et maniaque, quand je le souhaite. Malheureusement, ma maladresse me joue des tours mais jamais rien de grave. Je ne sais que trop dire... Si vous voulez savoir quelque chose à propos de moi, faites moi en part.

    J'écoutai patiemment sa courte présentation, à vrai dire je savais déjà tout ce qu'elle venait de me dire à part qu'elle était maniaque. Ça je venais de l'apprendre, a vrai dire elle était tellement timide que personne n'avait pu me la décrire telle qu'elle était réellement mentalement.
    Elle s'approcha du comptoir et prit le bloc qui était là à disposition des clients. Elle y nota ses coordonnées et me les donna. Pourquoi pas, après tout il me fallait être formelle ! Il ne fallait que je montre à tout le monde que j'étais une ninja espionne complètement tarée et qui avait des tonnes d'informations sur ses membres secrètement conservées dans mon bureau secret. Mouahaha ! C'était dans ces moments-là que je voulais partir dans un rire démoniaque et que je me sentais plus forte que tout le monde, toute puissante.


- Voici donc mes coordonnées, si vous voulez me joindre. Avez-vous des questions à me poser ou des informations à me transmettre ? Je suis prête à m'investir à fond dans mon travail. Mon objectif est de ramener beaucoup de monde !

    Elle fit un autre sourire illuminé qui lui fit un visage pas possible ... Elle ressemblait à un BN ! un BN ! J'allais la manger ! J'adore les BN !!!
    Bon, la crise enfin terminée. Je pris enfin compte que cette jeune fille était un bon partie pour cet établissement ... Même si elle aurait pu faire la pub pour BN !
    Je lui fis une petit sourire avant de remarquer une présence derrière la porte ... Pourquoi on attendait devant la porte ? On pouvait l'ouvrir ! Je ne suis pas une domestique là pour ouvrir les portes ! Je me dirigeais donc vers la porte avec un certain énervement ... Cette personne ne connaissait pas encore les foudres de Luvia !!! Mouahahaha ! Je crois que j'étais d'humeur grosse méchante de dessin animé aujourd'hui ...

    J'ouvris donc cette porte et me retrouvai face face avec une jeune fille complètement gelée ... Et une tarée de plus, une ! Après tout elle devait avoir peur de la porte vu qu'elle n'osait pas l'ouvrir !


- Bonjour jeune clocharde, voulez-vous rentrer au chaud dans cet établissement ? Alors même si vous ne voulez pas vous devrez ouvrir la porte !

    Sur ces mots je refermai la porte et me dirigeai vers Mélodia.


- Voilà comment j'accueille les clients ... Vu que je ne suis pas très ... sociable, ce sera à toi de gérer les tarées de son espèce.
    Je lui fis un sourire diabolique puis repris.


- Je t'avais proposé de venir demain à 7h30 ? Tu t'en rappelles ? Ben tu commences maintenant ! Moi je vais lire, si tu as besoin de moi ... Chantes le "partir là-bas" de la petite sirène ! J'adore cette chanson !

    Je lui fis un autre sourire démoniaque puis partis dans le rayon des nouveautés chercher les livres que j'avais repérés plus tôt.






------------------------- ~~~~~ -------------------------

J'écris en lightsteelblue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-legende-de-xenyla.forumactif.fr



Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: L'odeur exaltante des livres...

Revenir en haut Aller en bas

L'odeur exaltante des livres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légende de Xényla :: Le Centre-ville :: Bibliothèque ♠-